• 5 conseils pour acheter une voiture neuve

    Si vous êtes de ceux qui pensent que la voiture idéale doit être neuve, c’est sûr que vous y avez longuement réfléchi. Mais, pour concrétiser le projet, il vous reste un cap à franchir. Nous vous livrons ici 5 conseils pour facilement réussir votre achat de voiture neuve.

    Cibler les actions commerciales

    Les journées portes ouvertes organisées par les concessionnaires de marques de véhicules sont d’excellentes occasions pour trouver la perle rare. Lors de ces salons, vous avez la possibilité d’essayer autant de voitures que vous désirez et d’en apprendre davantage sur leurs différentes caractéristiques et les fonctionnalités des différents modèles. Pour vous qui êtes amoureux de la marque Nissan, il est possible d’avoir les dates de ces rendez-vous en visitant le site espace-nissan.fr. Avec un peu de chance, vous pourrez bénéficier de réductions très intéressantes puisque les vendeurs en profitent pour écouler la plupart de leurs véhicules en stock.

    Choisir le bon moment

    L’offre et la demande sont deux des puissants leviers de tous les marchés de distributions. Plus la demande est forte, plus les prix augmentent. Des statistiques ont permis de constater que les derniers mois d’une année civile correspondaient aux périodes de vaches maigres pour les vendeurs. Il en est de même pour les vacances d’été. Vous pouvez donc profiter de ces moments pour acheter une voiture neuve.

    Faites le tour de plusieurs concessionnaires

    Jouez sur la fibre de la concurrence afin de trouver une belle offre pour l’achat de votre voiture neuve. Sollicitez l’aide d’un négociateur automobile afin de vous aider à trouver l’offre qui vous correspond au mieux. Vous pouvez toutefois vous prêter à l’exercice, mais votre capacité à faire de bonnes analyses peut vous aider dans ce sens.

    Savoir quoi négocier

    Lors de la négociation auprès d’un concessionnaire de voitures, plusieurs éléments en dehors du prix peuvent faire l’objet de négociations. Vous pourrez ainsi vous retrouver avec un taux de réduction général en dessus de 15 %. Il s’agit notamment de certains équipements optionnels comme :

    • Le système de GPS ;
    • L’autoradio ;
    • Les services auto comme l’extension de la garantie et les formalités relatives à la carte grise.

    À vous donc de bien savoir vous y prendre pour trouver la voiture de vos rêves !

    Vérifier les sites de déstockage

    Les offres de déstockage sont pour la plupart du temps de très bonnes opportunités pour réaliser de bonnes affaires. L’avantage de ces plateformes réside dans le fait qu’elles servent d’interface d’échange entre le concessionnaire et ses potentiels clients. Si vous avez suivi les précédentes pistes, cette dernière astuce devrait apporter de l’eau à votre moulin. Une fois que vous avez pris connaissance du prix affiché sur le site, vous pouvez négocier de meilleures réductions.

    Acheter un véhicule neuf à un prix plus accessible n’est pas chose impossible. Mais, il faut savoir s’y prendre. Toutefois, chercher l’option du prix le plus bas ne vous fera pas forcement du bien. En effet, cela réduit d’une certaine manière la cote de popularité de votre véhicule. Mais, quand on se réfère à l’utilité du véhicule, on peut bien se passer de l’avis des autres.

     

  • comptabilite

    Pour quel logiciel de facturation en ligne opter ?

    L’établissement d’une facture constitue comme étant une forme obligatoire pour une entreprise assujettie ou non à la TVA. Pour ce faire, la plus pratique serait d’utiliser un logiciel de facturation. Grâce à la technologie actuelle, il est maintenant possible de gérer sa facturation à travers une application en ligne. Plus pratique, ce type de logiciel peut permettre d’établir sa facturation  n’importe où et sur n’importe quel support (terminal de point de vente, ordinateur, tablette et smartphone).

    Le logiciel de facturation et logiciel de caisse

    Entre un logiciel de facturation et un logiciel de caisse, il existe une grande différence. En effet, le logiciel de facturation est rattaché directement au service comptabilité tandis que le logiciel de caisse se situe dans les points de vente. Pour enregistrer les factures dans les terminaux de points de ventes ou TPV, il faut que le service comptabilité refasse des écritures supplémentaires. C’est pour cette raison qu’il est plus judicieux d’opter pour un logiciel de facturation en ligne. Avec ce logiciel, le comptable n’effectue plus de mise à jour car les factures sont directement enregistrées dans ses bases de données. Ce concept ne permet pas seulement accroître la productivité du service comptable, mais il évite également les erreurs.

    Les meilleurs logiciels de facturation en ligne

    Pour faire le choix de son logiciel de facturation en ligne, il faut tenir en compte plusieurs critères. Avant tout, il faut qu’il soit conforme aux normes imposées par le gouvernement français. En effet, à partir du 1er janvier 2018, tous les logiciels de caisse et de facturation doivent être certifiés NF 525 sous peine d’une amende de 7500 euros et l’imposition à un contrôle fiscal. A part la normalisation, il faut également important de tenir compte de la sécurisation du logiciel ainsi que de ses performances.

    Normalisation logiciel de caisse 2018

    Nombreux sont les paramètres techniques qui permettent à logiciel de caisse d’être certifié NF 525. Mais pour le savoir, il faut formuler une demande à son prestataire ou son éditeur de logiciel. Actuellement, très rares sont encore les éditeurs de logiciels qui sont conformes aux normes de 2018. Parmi eux, il y a CAP compta qui est un logiciel en ligne de comptabilité mais propose également des fonctionnalités sur la gestion de la facturation. Si vous voulez donc acquérir un logiciel qui réponde aux normes de 2018 vous pouvez opter pour ce logiciel.

    Sécurisation du logiciel

    L’un des inconvénients d’un logiciel de facturation en ligne se porte sur sa sécurisation. Si jamais, une personne malveillante fasse intrusion dans le logiciel, on risque de perdre toutes ses données. Afin d’avoir une sécurité optimale, l’idéal serait d’opter pour un éditeur qui propose des serveurs hautement sécurisés tel CAP compta. En ce moment, c’est l’un des logiciels In cloud les plus sécurisés en France. L’autre avantage avec CAP compta, c’est que si jamais on perd accidentellement ses données, il propose une restauration. Grâce à ses serveurs qui sont dotés de sauvegardes, toutes les opérations liées à la facturation sont archivées sur une autre base de données sécurisées facilitant ainsi la restauration des données.

    Pourquoi éviter les logiciels Open Source ?

    Il n’est pas du tout recommandé d’héberger soi même son logiciel de facturation. En ce moment, c’est une pratique très courante. On personnalise un logiciel de caisse open source et on l’héberge par la suite auprès d’un hébergeur. C’est certes moins coûteux, mais c’est également très risqué. Si la sécurité du serveur n’est pas optimale, il est très facile de le pirater.

    Facturation multiple devises

    La conformité d’un logiciel pour 2018 et sa sécurisation sont très importantes, mais à part cela, il faut également tenir compte de ses performances. Parmi les critères qui permettent de mesurer l’efficacité d’un logiciel de facturation, il y a la possibilité de facturer sur une multiple devise. Avec un logiciel de facturation mono-devise, on pourrait faire face à certaines contraintes surtout lorsqu el’on effectue périodiquement des importations, des exportations ou des échanges intracommunautaires.

    Outil incontournable pour les micros entreprises

    Utiliser un logiciel de facturation en ligne est incontournable pour les micros entreprises et PME. Non seulement, on peut suivre en temps réel et n’importe où ses facturations, mais il est également conçu pour les individus que ne sont pas dotés de capacité avancée en matière de comptabilité et finance.

    En exploitant un logiciel en ligne donc,  l’artisan ou l’auto-entrepreneur peut facilement se concentrer sur ses propres activités sans se soucier de sa gestion comptable et financière. En quelques clics seulement, il peut effectuer  une facturation ou établir un devis. Et comme il est rattaché au logiciel comptable, il n’a pas besoin de faire des écritures comptables pour enregistrer ses factures. Pour la fonction comptabilité, elle ne requiert pas également une compétence spécifique, en cas de difficulté on pourrait même se faire accompagner par son expert comptable.

    Niveau coût, un logiciel de facturation en ligne ne coûte pas du tout cher. Chez CAP compta par exemple, à partir de 10 euros, on peut s’en procurer un. Les avantages avec un logiciel comme CAP compta, c’est qu’on n’a pas besoin d’un consultant fonctionnel pour effectuer l’installation et le paramétrage. Juste après souscription, on pourrait avoir à sa disposition un logiciel de facturation sur mesure. En utilisant ce logiciel, on n’a pas également à se soucier des frais de licences ce qui diminue grandement les budgets pour le déploiement du logiciel.

    Si vous avez donc besoin d’exploiter un logiciel pour gérer vos facturations et votre comptabilité, il est recommandé de tester cette application. Durant 14 jours, vous pouvez avoir un aperçu de toutes ses fonctionnalités sans fournir vos coordonnées bancaires.